Date du Jour :6 juillet 2020

Covid-19 : « Les parents ont été la source de l’infection de leurs enfants dans de nombreux cas »

Conclusion

On a donc fermé toutes les écoles et sacrifier l’éducation des jeunes pour rien. Risque quasi-nul pour les jeunes et à peine supérieur pour les enseignants ce qui n’a pas empêché ces derniers d’exiger un « protocole sanitaire » drastique, totalement délirant, déshumanisant, parce qu’ils avaient peur de mourir… Il y en a assez de tous ces gens « qui ont peur de mourir ». Pour mémoire les soignants en hôpital, hyperexposés, avec des contacts très rapprochés avec des malades très infectieux, certainement des infections multiples, on a eu 30000 cas, 16 morts, beaucoup trop d’accord mais 5 sur 10000. On peut penser que les enseignants ont encore nettement moins de risques. Comme beaucoup d’autres professions. Mais malgré tout par peur irrationnelle et abus du principe de précaution on va forcer les enfants à porter des masques… Marre du délire masqué ! On ne va pas rester masqués éternellement pour rassurer des peureux. Cela vaut même pour ce qui évoque un problème de santé, car on en voit beaucoup qui s’abritent derrière la santé pour éviter de travailler, mais que cela n’empêchent pas dans leur vie personnelle de prendre tous les risques… On arrête avec la peur, vivre c’est risquer de mourir… Avec une mortalité de 100 %. Ceux qui ont peur de tout restent chez eux masqués en se douchant au gel hydroalcoolique et sortent uniquement en tenue de cosmonautes si cela leur chante, cela fera du divertissement. Et qu’on laisse les jeunes tranquilles et surtout qu’on arrête de sacrifier leur éducation. Ces peureux prétendent « sauver des vies » mais sont juste abjects en fait. Par refus absolu du risque ils sont prêts à tout…

Signaler un contenu abusif



Lire l’article au complet sur www.lepoint.fr

Share

Regdnews est un site d’agrégation d'actualités qui vous permet de pouvoir suivre toutes l’actualités française et du monde en temps réel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *