Date du Jour :3 juillet 2020

La campagne de dépistage massif concernera plus d’un million de personnes en Île-de-France, mais pas à Paris


Un dépistage massif face au Covid en Île-de-France, oui, mais dans quelles villes ? Une campagne de tests virologiques « de très grande ampleur » va être lancée pour « identifier les éventuels clusters dormants », a annoncé le ministre de la Santé Olivier Véran, jeudi 25 juin dans « le Monde ».

Selon le ministre de la Santé, cette « campagne de très grande ampleur qui s’adresse à tous les habitants » va cibler « des territoires à proximité de clusters identifiés où […] il y a du réservoir viral, avec des personnes asymptomatiques, qui peuvent transmettre le virus sans le savoir », expose le responsable.

Dépistage massif du Covid-19 : mission impossible ?

Alors que trente communes d’Ile-de-France et 1,3 million de personnes sont concernées, Paris en est exclu selon les informations du « Parisien ».

Sollicitée par nos confrères jeudi 25 juin, l’Agence régionale de santé d’Ile-de-France a précisé que les communes sont sélectionnées selon le nombre de médecins par habitant et les remontées de circulation de l’épidémie. La liste est en train d’être finalisée.

Un quart des villes de Seine-Saint-Denis concernées

Parmi la trentaine de villes, une dizaine se situe en Seine-Saint-Denis, département durement touché par le coronavirus. Ainsi, un quart des communes du département sont concernées par la campagne de tests.

Pour un département dont certaines zones sont considérées comme des déserts médicaux, cette annonce est une bonne nouvelle selon son président (PS) Stéphane Troussel. « Dans un département comme le nôtre, il fallait évidemment lever la barrière de l’ordonnance médicale » confie-t-il.

En Essonne, quatre villes populaires sont concernées : Corbeil-Essonnes, Les Ulis, Etampes et Athis-Mons. « Elles ont une importante densité de population. Leurs habitants ne se font pas toujours spontanément dépister. Les avoir choisies a donc du sens », a confié François Durovray, le président LR du conseil départemental de l’Essonne au « Parisien », qui précise sur Twitter donner plus de précision ce vendredi 26 juin dans le JT de France 3 Paris.





Lire l’article au complet sur www.nouvelobs.com

Share

Regdnews est un site d’agrégation d'actualités qui vous permet de pouvoir suivre toutes l’actualités française et du monde en temps réel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *