Date du Jour :15 juillet 2020

Les anecdotes surprenantes sur la Princesse de Galles

  • Diana avait brisé le protocole pour ses fils

    Pour amuser ses enfants William et Harry, la princesse Diana, n’avait pas hésité en 1991, à participer à une compétition une course à pieds entre parents d’élèves, organisée par l’école de ses fils. Un moment gravé dans les esprits, puisque la princesse a livré un sprint remarquable, bravant ainsi le protocole. En effet, les membres de la famille royale ne sont pas autorisés à participer à des compétitions sportives.

  • Diana avait convié des mannequins pour William

    Fan de la première heure des célèbres mannequins Cindy Crawford, Naomi Campbel et Christy Turlington, William âgé de 13 ans, a eu le privilège et la surprise en rentrant un jour au Kensington Palace, de se retrouver nez-à-nez avec ses trois idoles. Comme le révélait le prince lui-même à l’occasion d’un documentaire diffusé sur ITV, sa mère avait convié dans la plus grande discrétion les stars des podiums à leur domicile royal. « Je revenais de l’école, j’ai rougi et marmonné. Et je suis même tombé dans les escaliers. ».

  • Diana s’était travestie pour éviter les paparazzis

    Habituée des soirées mondaines et robes de haute couture, la princesse Diana aimait faire la fête en toute discrétion, en marge de ses devoirs royaux. Et pour échapper aux paparazzis, Lady Di avait sa technique bien à elle, comme le confiait Cleo Rocos dans The Power Of Positive. À la fin des années 80, Diana n’a pas hésité à se travestir en « mannequin homo excentrique » pour accompagner cette dernière et l’animateur Kenny Everett, au Royal Vauxhall Tavern, un célèbre pub gay de Londres. Méconnaissable, la princesse a ainsi pu profiter de sa soirée sans se faire démasquer.

  • Les ancêtres de Diana auraient eu des liens parentés avec la famille royale britannique

    D’après les généalogistes, les ascendants de la princesse Diana auraient eu des liens de parenté avec les rois d’Angleterre, Edouard Ier, Edouard II, Henry VIII et Jacques Ier. Et ceux, tant du côté de sa mère Frances Ruth Burke, fille du quatrième baron Furmou, que du côté de son père, le comte Edward John Spencer. Malgré ces théories, rien n’a encore était véritablement confirmé.  

  • Diana avait un porte-bonheur (très) particulier et inattendu

    Bien qu’on pourrait penser que Lady Di aurait eu pour porte-bonheur un trèfle à quatre feuilles, il en était tout autre. Celui de la princesse était en réalité, un sextoy ! Pour la petite histoire, il s’agissait au départ d’une plaisanterie faites par Ken Wharfe, son ancien garde du corps, qui en 1992 aurait caché un sextoy dans le sac à main de voyage de Diana. Et tenez-vous bien, cette dernière aurait découvert « le gadget » (comme elle le surnomma par la suite), au cours d’une rencontre avec Jacques Chirac et Paul McCartney.

  • Diana avait un porte-bonheur (très) particulier et inattendu (suite)

    La princesse aurait accordé tellement d’attache à son nouveau grigri, qu’elle le fit rapatrier par valise diplomatique, durant un voyage au Népal, après l’avoir oublié chez elle, en Angleterre. Dans Diana: Closely Guarded Secret, Ken Wharfe revenait notamment sur les faits, en confiant qu’une fois le colis ouvert à l’ambassade britannique, Lady Di aurait tout naturellement affirmé « Ça doit être pour moi ! ».

  • Richard Gere et Sylvester Stallone ont failli se battre pour elle

    Livrée dans ses mémoires Me, Elton John, sorties en 2019, le chanteur et ami proche de Lady Di, raconte cette anecdote pour le moins surprenante. À l’occasion d’un dîner organisé par Sir Elton John en 1994, pour accueillir Jeffrey Katzenberg, (dirigeant de Walt Disney de l’époque), les deux acteurs seraient tombés sous le charme de la princesse, et auraient joué les gros bras pour impressionner Diana. « Ce soir-là, en 1981, elle est arrivée dans cette salle de bal et nous avons tout de suite accroché », confie-t-il.  « Elle (Diana, ndlr.) était séparée de Charles, et Richard venait de rompre avec Cindy Crawford. Ils ont fini assis tous les deux devant la cheminée, en grande conversation. ». Elton John précisa « Alors que nous autres étions occupés à discuter, j’ai remarqué une drôle d’atmosphère dans la pièce. ».

  • Richard Gere et Sylvester Stallone ont failli se battre pour elle (suite)

    « À en juger par les regards qu’il leur jetait, l’amitié naissante entre Diana et Richard ne plaisait pas tellement à Sylvester Stallone.». Et au moment de passer à table, les principaux intéressés se seraient subitement éclipsés. Et c’est David Furnish, le mari d’Elton John, qui finit par retrouver au fond d’un couloir, les deux acteurs prêts à en venir aux mains.

  • Ses grands-parents étaient très proches de la famille royale britannique

    Pendant plusieurs années, les Spencer faisaient partie de l’entourage de la famille royale d’Angleterre. La grand-mère de Diana, Ruth Roche, baronne Fermoy, était notamment une amie de longue date et Dame de compagnie de la reine mère, Elizabeth Bowes-Lyon.

  • Lady Di a donné son nom à un tartan écossais

    En 1997, le Lochcarron of Scotland, le célèbre fabricant de tartans écossais, a décliné le plaid Royal Stewart aux couleurs inspirées de la personnalité de la princesse Diana, pour honorer sa mémoire. Une partie des bénéfices liés à la vente de cette étoffe est notamment reversée à la fondation The Diana Award.

  • Diana n’était pas la seule Spencer à avoir fréquenté le Prince Charles

    Sarah McCorquodale, la sœur aînée de la princesse, a en effet eu une brève relation avec le Prince Charles dans les années 70, peu de temps avant que ce dernier ne se rapproche de Diana, qu’il avait rencontré lors d’une partie de chasse chez les Spencer. Des années plus tard, la princesse de Galles reprocha notamment à Sarah d’avoir livré à la presse des détails intimes sur leur vie privée.

  • Kurt Russell l’a hébergée pour se cacher des paparazzis

    Si l’on connaissait l’amitié qui liait la princesse de Galles et les chanteurs vedettes Elton John et George Michael, le grand public ne se doutait pas que l’acteur américain Kurt Russell comptait pour cette dernière. Et pour cause, à l’occasion de l’émission australienne The Project, le comédien confiait être devenu ami avec la princesse de Galles, depuis leur rencontre à l’avant-première londonienne du film Backdraft, en 1991. 

  • Kurt Russell l’a hébergée pour se cacher des paparazzis (suite)

    « Au cours de la soirée, nous avons parlé des paparazzis et des difficultés qu’elle avait à aller ici ou là, tout ça. Alors je lui ai dit ‘eh bien, si un jour vous en avez l’occasion, vous savez, vous pouvez venir au ranch, nous avons une allée privée bien longue et c’est compliqué pour les paparazzi d’y accéder, peut-être que cela vous plairait’ « , racontait la star hollywoodienne. L’invitation est arrivée au bon moment, puisque peu de temps après, Diana fut pourchassée par les paparazzis. Goldie Hawn, la compagne de Kurt Russell avait ainsi contacté en 1995 Sarah Ferguson, l’épouse du prince Andrew et par conséquent, la belle-sœur de Charles et Diana, afin d’organiser un séjour dans le ranch familial, dans le Colorado, en conviant Lady Di et ses enfants, William et Harry, âgés de 13 et 11 ans.

  • Elle a exercé des métiers surprenants

    Avant de devenir la princesse des cœurs, Lady Diana fut enseignante et nourrice.

  • Diana avait connu la vie de château bien avant Buckingham Palace

    La princesse de Galles a passé son enfance dans la maison de son père, le vicomte Althorp, dans le domaine Queen’s siuté à Sandringham ainsi que dans l’immense propriété de sa famille, à Althorp, datant de 1508.

  • Son vrai nom n’est pas celui que vous pensiez

    … Mais Diana Frances Spencer.

  • Son groupe de musique préféré était l’un des plus célèbres de l’époque

    Que celles et ceux qui n’ont jamais dansé sur Dancing Queen lèvent le doigt. Lady Di était une fan de la première heure du groupe de pop suédois fondé à suédois fondé à Stockholm en 1972. À tel point que Kate Middleton et le Prince William ont même rendu hommage à la princesse de Galles en ajoutant certaines chansons du groupe à la playlist de leur mariage en 2011.  

  • La princesse n’avait eu que 12 rendez-vous avec le prince Charles …

    … Avant de l’épouser. Mariée en 1981, Lady Di n’avait que 19 ans, alors que Charles était âgé de 32 ans.

  • Son père aurait préféré qu’elle soit un garçon

    À l’annonce de la naissance de Diana Frances Spencer, son père Edward John Spencer n’était pas très satisfait, d’après les dires de l’époque. En effet, le vicomte Althorp, 8e comte Spencer aurait préféré avoir un garçon, ce qui expliqua par la suite, le côté « garçon manqué » de la princesse de Galles.  

  • Diana écrivait des lettres à ses fans

    Après la naissance du Prince William, Diana avait reçu des milliers de lettres pour la féliciter de cet heureux évènement. Et loin d’y être restée indifférente, la princesse aurait tenu à remercier ses fans en leur adressant des lettres, que certains ont par la suite vendu aux enchères entre 2 000 et 20 000 dollars.  

  • Les études ne l’intéressaient pas vraiment

    Connue pour avoir rencontré quelques lacunes durant sa scolarité, Lady Di excellait pourtant dans d’autres disciplines, à l’instar du piano, et de la danse classique, un domaine dans lequel la princesse aurait aimé faire carrière. À l’époque malheureusement, elle était jugée « trop grande ».

  • Sa bague de fiançailles fut choisie de manière totalement inédite

    Contrairement aux bagues de fiançailles des autres femmes de la famille royale d’Angleterre, celle de Diana fut choisie sur un catalogue. Une première, puisque la bague en question n’était pas sur-mesure mais bel et bien un modèle disponible à la vente publique.

  • Diana aurait pu ne pas épouser le prince Charles

    L’approbation était alors donnée par la reine Élisabeth II et son époux le prince Philip. Diana figurait sur la liste des fiancées potentielles du prince, puisqu’elle répondait aux exigences de l’époque de la famille royale anglaise. A savoir, aristocrate, protestante et vierge.

  • La princesse était la première à donner naissance à l’hôpital

    La tradition voulait à l’époque que les femmes, membres de la famille royale britannique donnent naissance depuis leur domicile.

  • Lady Diana n’était pas un simple surnom

    … Mais bel et bien son titre officiel, avant de devenir Princesse de Galles. Un titré acté, lorsque son père hérita du titre Comte Spencer.

  • Lady Di n’a jamais connu l’un de ses frères

    Malheureusement, son frère cadet John Spencer, est décédé en janvier 1960, peu de temps après qu’il soit né.

  • Ses parents ont divorcé quand elle était enfant

    Frances Shand Kidd et Edward John Spencer, ont divorcé lorsque Diana n’était âgée que de 7 ans.  

  • Elle a été l’une des premières à serrer la main à un patient atteint du sida

    À Londres, le 9 avril 1987, alors que le monde entier est effrayé par les ravages que fait le sida, et alors que le VIH est encore très méconnu, Lady Diana marque les esprits en serrant la main d’une victime atteinte de la maladie. Un cliché devenu symbolique, prit à l’occasion de l’inauguration du premier centre médical dédié aux malades du sida, en Angleterre.

  • Diana n’est pas toujours allée à l’école

    Élevée dans une famille de renom, Lady Diana, a suivi des cours à la maison jusqu’à l’âge de 9 ans, avant d’être envoyée en pensionnat pour terminer ses études.

  • Lady Di n’était pas fille unique

    Diana Spencer, avait deux sœurs Lady Sarah McCorquodale et Lady Jane Fellowes, et deux frères Earl et John Spencer.

  • Son mariage avec Charles était arrangé

    Marié en 1981, le couple princier était au cœur de la tourmente pendant de nombreuses années. Et pour cause, la presse prêtait de multiples liaisons à Charles, notamment avec Camilla Parker-Bowles, son épouse depuis 2005 et amour depuis toujours. Par ailleurs, quelques mois à peine après l’annonce du divorce de Charles et Diana, le prince officialisait sa relation avec son amour de jeunesse.

  • Diana a été la première épouse royale à …

    … Avoir un emploi rémunéré.




  • Lire l’article au complet sur www.mariefrance.fr

    Share

    Regdnews est un site d’agrégation d'actualités qui vous permet de pouvoir suivre toutes l’actualités française et du monde en temps réel.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *