Date du Jour :27 septembre 2020

H&M rompt ses liens avec un fournisseur chinois accusé d’exploiter des travailleurs ouïghours

C’est la première marque à faire un pas. Le géant suédois du prêt-à-porter H&M a annoncé mardi 15 septembre qu’il cesserait « progressivement » toute relation avec un producteur de fil chinois en raison d’accusations de « travail forcé » de Ouïghours de la province du Xinjiang.

Un rapport du think tank Australian Strategic Police Institute (ASPI), publié en mars, désignait H&M comme l’un des bénéficiaires du programme de travail forcé à travers sa relation…


Lire l’article au complet sur www.nouvelobs.com
Share

Regdnews est un site d’agrégation d'actualités qui vous permet de pouvoir suivre toutes l’actualités française et du monde en temps réel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *