Date du Jour :27 septembre 2020

Mémoires d’un macroniste italien devenu ennemi public numéro un

Sandro Gozi a mis les doigts dans la prise électrique. Dans l’Italie de 2018, celle du gouvernement Conte I, il n’était pas bon être macroniste, raconte-t-il dans La Cible, petit livre de 113 pages (édition Saint-Simon) où ses mésaventures nous sont comptées. Le président français est alors la tête de Turc favorite de Matteo Salvini, numéro 2 bis du gouvernement. Luigi Di Maio, son rival du Mouvement 5 étoiles, cohabite difficilement avec le Lombard et en rajoute à…


Lire l’article au complet sur www.lepoint.fr
Share

Regdnews est un site d’agrégation d'actualités qui vous permet de pouvoir suivre toutes l’actualités française et du monde en temps réel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *