Date du Jour :29 novembre 2020

« Il fait nuit, il neige, et je tourne le dos à mon père malade »

J’adorais mon père. Il me fascinait – c’est toujours le cas, d’ailleurs. Mon mari se moque régulièrement de moi à ce propos : « Ton père, c’est le plus grand, le plus fort, ton idole ! » Je n’ai quasiment jamais vécu avec lui. Mes parents se sont séparés quand j’avais 2 ans et demi. Ma mère est partie presque du jour au lendemain en m’emmenant sous son bras. On s’est installées à Paris, à 500 km de lui :…


Lire l’article au complet sur www.lemonde.fr
Share

Regdnews est un site d’agrégation d'actualités qui vous permet de pouvoir suivre toutes l’actualités française et du monde en temps réel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *