Date du Jour :8 mai 2021

Le droit à une « vie privée et familiale » a été entravé pendant le Covid-19, juge la Défenseure des droits

Le droit à une « vie privée et familiale » a été plus entravé au cours de la crise sanitaire pour les résidents d’Ehpad que pour le reste de la population, dénonce ce mardi 4 mai la Défenseure des droits Claire Hédon dans un rapport qui formule une soixantaine de recommandations pour garantir leur « liberté ».

DOSSIER. Le drame confiné des Ehpad

Ces six dernières années, 900 réclamations dénonçant les conditions et les modalités d’accompagnement médico-social…


Lire l’article au complet sur www.nouvelobs.com
Share

Regdnews est un site d’agrégation d'actualités qui vous permet de pouvoir suivre toutes l’actualités française et du monde en temps réel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *